Portrait : Qui se cache derrière Sel Inattendue ?

Aujourd’hui, nous vous présentons une créatrice modeleuse d’animaux en WePAM, qui s’inspire de la nature : Sel Inattendue !

Qui se cache derrière Sel Inattendue ?

Je vis dans une petite ville de Seine et Marne, mais suis originaire de Lorraine. Je suis une enfant des années 80 qui a grandi avec comme héros les personnages de Jim Henson (Dark Crystal, Fraggle Rock, etc…).

J’ai travaillé un petit moment avec des enfants avant de me consacrer à mon art. Je fais de la photo et fait partie d’un collectif de photographes, j’aime photographier la biodiversité, mon potager et aller à la rencontre des gens en pratiquant le reportage.

Je joue du ukulélé, je lis beaucoup de fantasy et de BD.

Parallèlement, j’anime des ateliers d’art.

Comment et quand vous est venue la passion pour le modelage ?

A la base, je dessinais et illustrais des textes, et il y a cinq ans j’ai voulu « donner vie » à mon univers, je me suis tournée naturellement vers la porcelaine froide car je cherchais une pâte avec une composition naturelle et surtout qui séchait à l’air libre comme je n’avais pas de four. J’ai de suite été séduite par son bel aspect et sa solidité. (Pour en savoir plus sur la WePAM, rendez-vous ici !)

Il est très important pour moi d’utiliser des produits avec le moins d’impact possible  sur la planète, des produits quasi naturels, sans solvants. Idem pour mes envois, je privilégie au maximum le recyclage.

Mon premier modelage ? Une chouette bien entendu !

Qu’est-ce qui vous inspire au quotidien et vous donne envie de créer ?

Ça commence souvent par une petite histoire dans ma tête, j’y vois comme un tableau, comme une page d’une histoire mignonne ou rigolote à laquelle je veux donner vie.

Je suis également passionnée par la nature, la botanique et le monde animal alors j’aime particulièrement modeler les animaux, peut-être aussi pour sensibiliser les gens à la fragilité de notre biodiversité.

Utilisez-vous d’autres techniques créatives ?

J’aime beaucoup le papier, découper, créer des boites pour emballer mes créations, j’aime l’idée de toujours partir de zéro, c’est d’ailleurs pour moi un leitmotiv.

J’ai aussi une véritable passion pour le masking tape ! Je ne m’en lasse pas et c’est devenu complètement addictif, dès que je vais dans un magasin créatif, je ressors avec un rouleau, j’en ai dans mon atelier une véritable collection.

La création dont vous êtes la plus fière ?

C’est difficile de dire qu’on est complètement fière, je suis toujours très difficile avec moi-même… Mais si je devais choisir, ce serait les arbres sous bulles et leurs petits habitants, surement parce que c’est un peu magique…. Qui sait ? 

Une petite anecdote créative à nous faire partager ?

Pas d’anecdote particulière mais il faut savoir que je suis miss mini catastrophes, je fais tomber mes paillettes, renverse mon vernis sur le bureau… Je partage régulièrement mes exploits et ça fait beaucoup rire mes amis sur les réseaux.

C’est un métier assez solitaire malgré les réseaux sociaux alors finalement les moments que je retiens aussi beaucoup sont ceux que je passe en démonstration face au public, j’aime recevoir leurs commentaires, leurs compliments et on rigole souvent beaucoup ! C’est assez drôle de voir « pour de vrai » des gens qui te suivent sur les réseaux et qui font l’effort de venir te rencontrer.

Vos projets créatifs du moment ?

Faire de plus grosses pièces, utiliser des cloches encore plus grandes pour y créer mon univers.

J’aimerais également faire une série sur la botanique en mêlant modelage et papier.

Mais généralement, je marche à l’instinct, je me pose à l’atelier et je laisse mes mains modeler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *